Le syndrome de la souris

pyscho du travail

TENEZ-VOUS BIEN!

Voici quelques conseils pour ceux et celles qui se retrouvent chaque jour à travailler devant un écran, à pianoter sur un clavier et à manipuler une souris.

Tout d’abord un petit exercice : fermez les yeux et accordez votre attention à vos poignets, puis vos bras. Prenez conscience de leur lien, reconnaissez et avouez qu’aucune équipe ne travail aussi bien autour de nous n’est-ce pas ? Remerciez ces parties de votre corps de vous permettre de faire tout ce que vous faites au cours d’une journée. Prenez conscience aussi de tout ce que vous ne pourriez plus faire sans elles 😉.

Puis, lisez ce qui suit : Après plusieurs heures de travail par jour devant un écran, il est fréquent de ressentir des engourdissements au niveau de la main et du poignet et parfois même des gonflements. C’est que les TMS, Troubles Musculosquelettique, le syndrome de la souris ne sont pas loin. La répétition de mouvements et la posture prolongée provoqués par le travail devant un écran ainsi que l’utilisation de la souris provoquent des tendinopathies, autrefois appelée tendinite.

Les symptômes :

– Douleurs dans le cou, les épaules, les poignets, la main, les doigts

– Sensation de raideur et d’inconfort, fourmillements, froideurs, douleurs nocturnes

– Maladresse, crispation des mains.

Il convient de ne pas ignorer les premiers symptômes. Car, si la situation perdure, ils s’aggravent et la tendinite évolue vers le syndrome du canal carpien qui peut aller jusqu’à la perte de sensibilité et une paralysie des doigts. Ce que j’ai observé cette semaine chez une de mes connaissances.

Il est donc très important de maintenir une position optimale au poste de travail pour limiter au maximum les risques de survenu de ce syndrome. Et dès l’apparition des premières douleurs, il convient de consulter un médecin (du travail pourquoi pas) afin de réaliser un bilan postural et détecter d’éventuelles contractures, tendinite ou un syndrome du canal carpien.

Enfin, prenez connaissance de ces conseils :

Avant d’en arriver à là, en prévention, la mise au repos régulière du poignet est un facteur important au cours d’une journée de travail ainsi qu’une position optimale au poste de travail limiteront au maximum les risques de survenu de ce syndrome :

– Ne pas laisser la main sur la souris en « position de clic » quand cela n’est pas nécessaire

– Pratiquer des exercices d’étirements des épaules, coudes, poignet et mains toutes les heures.

– Maintenir le dos bien droit, décroiser les jambes, épaules droites. Pour cela, l’angle entre l’avant-bras et le bras doit être de 90°. Vos épaules doivent être relâchées. L’écran doit se situer au niveau des yeux pour éviter toute sollicitation abusive des muscles latéraux du cou et de la nuque.

– Opter pour un pavé tactile quand c’est possible (évidement!) ou une souris ergonomique ou verticale qui évite la torsion du bras.

– Toutes les 1 à 2 heures, se lever et marcher et pourquoi pas danser ?

– Toutes les heures au moins, regarder au loin pendant quelques minutes pour soulager les yeux.

PRENEZ SOIN DE VOUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.