La réforme 2022 de la VAE

réforme vae 2022
Icon durée de l'accompagnement en vae

Icon durée de l'accompagnement en vaeIcon durée de l'accompagnement en vaeTemps de lecture : 05min 

Résumé :Le Gouvernement a souhaité réformer la validation des acquis de l’expérience (VAE.) L’un des enjeux de la réforme de la VAE inclus dans la Loi sur le marché du travail est de répondre à la problématique du chômage dans les secteurs connaissant de problèmes de recrutement. Dans cet article, je vous propose un décryptage de cette « réforme vae 2022 ».

Comme l’a rappelé la ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels, en dix ans, à l’échelle nationale, le nombre de candidats a été divisé par deux et la lourdeur administrative du dispositif rend celui-ci peu attractif : “Seul un candidat sur dix décroche la certification visée et cela prend dix-huit mois en moyenne.”

>L’adoption de la loi sur le marché du travail par le Parlement en cette fin du mois de novembre 2022 amène les changements suivants.

Quels sont les changements annoncés par cette réforme vae 2022 ?

Profil des candidats : « Toute personne est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, justifiant d’une activité en rapport direct avec le contenu de la certification visée. » Par exemple, si vous êtes un aidant, un pair familial, vous pourrez faire valoir vos expériences dans le cadre d’un parcours en VAE.

réforme vae 2022

VAE partielle et VAE totale :

Le législateur veut faciliter l’accès à une VAE partielle. Il faut se rappeler que depuis peu, les certifications professionnelles ont été réorganisées en bloc de compétences professionnelles. L’acquisition des blocs de certification est reconnue par l’autorité de certification via une attestation. Le législateur considère qu’un candidat en VAE, attestant de compétences professionnelles spécifiques, améliore son employabilité. L’acquisition de blocs de compétences participerait à la création de valeur en vue d’un positionnement sur le marché du travail. 

Recevabilité :

La recevabilité existe toujours. Elle est plus souple. L’une des conséquences est de permettre au candidat de commencer l’accompagnement en amont de la recevabilité du dossier.

Jurys :

Leurs rôles sont à priori les mêmes vis-à-vis des candidats. Néanmoins, leurs compositions devraient évoluer pour apporter plus de réactivité, permettant de réduire la durée des parcours des candidats. Nous pouvons imaginer des sessions d’examen plus rapprochées et des profils plus hétéroclites de membres du jury.

CF: lire notre article sur « Accompagnement en VAE : Analyse du dossier de validation et préparation de l’entretien avec le jury »

Source de financement :

Le rôle des AT Pro, via les commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR), est renforcé en matière de financement des parcours des candidats en VAE. 

Augmentation de la durée du « congé VAE » :

Le nouveau dispositif de droit commun fixe la durée du congé VAE (réglementé par le Code du travail) à 48h00 par session ? au lieu de 24h00 initialement. Par conséquent, les candidats vont pouvoir être accompagnés dans de meilleures conditions.

Création d’un guichet unique VAE :

Cette entité publique, organisée en GIP, fortement « digitalisée » deviendra l’interlocuteur privilégié des futurs candidats. Ce service sera chargé de la promotion de la VAE. Il aura pour « mission d’orienter et d’accompagner les candidats demandant la validation des acquis de son expérience. » Seront membres du GIP : L’État, les régions, le Pôle emploi, les OPCO et les commissions paritaires interprofessionnelles régionales.

Architecte de parcours

L’accompagnement par un professionnel – « L’architecte », dès le démarrage du parcours, afin d’aider à la rédaction du dossier, de repérer les manques à compléter par des courtes formations. Son intervention se déploierait de l’étape de la faisabilité, à la préparation de l’examen, en passant par la construction éventuelle de parcours de formation modulaire et un entretien post-examen. Nous ne savons encore quel sera le profil de l’architecte

Notre point de vue sur cette « réforme vae 2022 » !

Cette réforme permet d’observer le changement de paradigme qui s’est opéré depuis 2018 dans le large champ de la formation professionnelle. Les logiques de métiers, de professions et même de corporations s’effacent toujours un peu plus devant celle de la compétence ou de la logique de parcours individuel.

Par ailleurs, nous espérons que cette évolution de la VAE sera l’occasion d’évoquer la formation des jurys, la professionnalisation des accompagnateurs en VAE, les stratégies des territoires quant à ce dispositif.

Enfin, dans ce contexte de réforme, il va sans dire ici que l’ingénierie des accompagnements en VAE devra être repensée pour prendre davantage en compte la singularité des parcours ou encore l’augmentation de la durée des accompagnements.

Cette réforme a le mérite d’impulser une dynamique et dans une certaine mesure, nous pouvons nous réjouir de cette avancée.

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.