Les atouts pour s’engager dans un parcours en VAE

Coaching VAE REUNION

Les projets en VAE de candidats peuvent relever de vrai parcours d’obstacle. La réussite d’un tel parcours est le fait de certains préalables que nous allons nous employer à décrire :

Un choix à faire à un moment de son parcours professionnel

De notre point de vue, l’engagement des candidats dans la démarche VAE est la résultante d’un choix éclairé, réfléchi et pesé de la part de l’intéressé. Il ne suffira peut-être pas que l’intéressé se retrouve en VAE uniquement parce qu’il n’aura pas eu de place en formation ! Ou bien parce qu’il aura vu de la lumière ! Il nous semble utile de s’informer, de comprendre cet environnement particulier, d’en parler avec ses proches ou encore d’anticiper la charge de travail via une projection de son organisation future.

Le choix de la vae devrait être en cohérence avec les expériences professionnelles de l’intéressé (ou bénévoles.) En France, il existe plus de 10 000 certifications inscrites au RNCP[1]. Il importe de prendre le temps d’identifier la (les) certification(s) les plus adéquates. Cette étape peut se faire seul ou avec l’appui d’un professionnel qualifié[2]. Faire l’impasse sur cette étape, c’est certes s’engager dans une activité intéressante – l’analyse de l’activité, mais peu efficace pour obtenir une certification.

La démarche à la certification VAE mériterait d’être considérée par l’intéressé tel une étape dans une histoire professionnelle singulière et non comme une finalité. On ne déploie pas une telle énergie (plus de 170 heures de travail et quelques maux de tête) pour un bout de papier. Il est intéressant d’identifier, au plus près, ce qui gouverne l’individu engagé dans ce parcours donc, de se demander : « Qu’est-ce qu’il nourrit de vraiment important pour lui au travers de ce projet ? »

Des qualités chez le candidat

L’intéressé devrait disposer de certaines qualités essentielles pour faire de cette étape un moment réussi : La flexibilité cognitive, la curiosité, l’humour, l’autonomie, l’humilité, la responsabilité et la ruse. Le parcours en VAE repose sur l’expérience (professionnelle le plus souvent) accumulée par l’intéressé durant plusieurs mois, années. Cette expérience et les activités qui en ont découlées, devront être analysées par l’intéressé pour qu’émerge une expression singulière d’un genre professionnel spécifiquement recherché par les jurys.

Enfin, il nous semble important que l’intéressé, le professionnel « sente » dans son fort-intérieur qu’il est bien à sa place, qu’il est légitime au titre, au diplôme, … à la certification qu’il vise … En clair, qu’il soit déjà ce qu’il « vise ! »

Si vous souhaitez en savoir plus sur la démarche VAE, nous vous invitons à nous contacter.

[1] RNCP : Registre National des Certifications Professionnelles

[2] Un conseiller ou un consultant en VAE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.