Foires aux questions

A quoi sert la VAE ?

La validation des acquis de l’expérience mentionnée à l’article L. 6111-1 a pour objet l’acquisition d’une certification professionnelle enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles mentionné à l’article L. 6113-1.

Tous les diplômes sont-ils accessibles par la VAE ?

Non ! les diplômes généraux (baccalauréat général), certains diplômes correspondant à des professions réglementées ou pour lesquelles certaines normes de sécurité sont indispensables et plus généralement, tout diplôme non-enregistré au RNCP (art. L6411-1 du code du travail) ne sont pas accessibles par la VAE.

Existe-t-il des frais liés à la démarche en VAE ?

Les frais afférents aux actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience comprennent les frais de procédure et d’accompagnement déterminés par voie réglementaire.

Qui peut bénéficier d’un accompagnement en VAE ?

Toute personne dont la candidature a été déclarée recevable en application de l’article L. 6412-2 peut bénéficier d’un accompagnement dans la préparation de son dossier et de son entretien avec le jury en vue de la validation des acquis de son expérience. Un décret en Conseil d’Etat détermine les modalités de cet accompagnement. Un accompagnement renforcé pour certains publics peut être prévu et financé par un accord de branche.

Quand débute un accompagnement en VAE ?

L’accompagnement débute dès que le dossier de demande de validation a été déclaré recevable et prend fin à la date d’évaluation par le jury. Il peut s’étendre, en cas de validation partielle, jusqu’au contrôle complémentaire prévu au septième alinéa du II de l’article L. 335-5 du code de l’éducation ou au deuxième alinéa de l’article L. 613-4 du même code.

Que retrouve-t-on dans un accompagnement en VAE ?

L’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience comprend un module de base composé d’une aide méthodologique à la description des activités et de l’expérience du candidat correspondant aux exigences du référentiel de la certification visée, à la formalisation de son dossier de validation, à la préparation de l’entretien avec le jury et le cas échéant à la mise en situation professionnelle. « Cet accompagnement est réalisé en fonction des besoins du candidat déterminés, le cas échéant, avec l’autorité ou l’organisme délivrant la certification demandée et sous réserve des règles de prise en charge définies par les organismes paritaires agréés et les organismes collecteurs paritaires agréés compétents, les régions ou Pôle emploi.

Sur proposition d’un représentant d’un des organismes membres du service public de l’orientation, l’accompagnement peut aussi comprendre une assistance à l’orientation et à la recherche de financement pour la prise en charge d’une formation complémentaire correspondant aux formations obligatoires requises par le référentiel de la certification recherchée ou à l’acquisition d’un bloc de compétences manquant dans le parcours du candidat et correspondant à une partie identifiée dans ce référentiel.

Comment recourir à un accompagnement en VAE ?

Toute personne qui souhaite recourir à un service d’accompagnement pour la validation des acquis de l’expérience bénéficie d’une information sur les conditions d’accueil, les modalités et méthodes utilisées par l’organisme intervenant et sur la formation et la qualification des accompagnateurs.

Qu’est-ce que le dossier de validation ?

Le candidat, ayant reçu une décision favorable à sa demande de recevabilité, constitue son dossier de validation comprenant la description de ses aptitudes, compétences et connaissances mobilisées au cours de son expérience dans les différentes activités exercées et, le cas échéant, au cours de formations complémentaires mentionnées à l’article R. 6423-3 du code du travail. Il l’adresse à l’organisme certificateur, chargé de l’organisation du jury de la certification professionnelle, dans les délais et les conditions que ce dernier lui aura préalablement fixés et communiqués. Le dossier de validation est soumis au jury constitué et présidé conformément au règlement et aux dispositions régissant le diplôme, le titre ou le certificat de qualification postulé.

Pour obtenir d’autres information, nous vous proposons de suivre le lien suivant : http://www.vae.gouv.fr/informations-pratiques/foire-aux-questions-faq/foire-aux-questions-faq.html