Ce bilan peut être demandé par le salarié lors de son entretien professionnel. Seuls les salariés ayant acquis 10 ans d’expérience professionnelle peuvent prétendre au bilan professionnel. Il peut être financé à titre personnel ou par l’entreprise dans le cas où l’outil est intégré dans le plan de formation.

Les objectifs sont:

  • Bâtir ou faire évoluer un projet professionnel au sein de l’entreprise.

  • Analyser la validité et la crédibilité du projet dans le contexte du marché du travail.

  • Réaliser un diagnostic de sa vie professionnelle afin de clarifier ses projets professionnels réalistes possibles et envisageables au sein de sa structure actuelle ou ailleurs.

VAE COLLECTIVE

Le déroulement : 

Phase préliminaire : Lors du premier rendez-vous, une rencontre tripartite (employeur, bénéficiaire, consultant) a lieu. Le responsable RH exprime les attentes de l’entreprise vis-à-vis du collaborateur et les possibles perspectives d’évolution (changement de poste, besoins de formation…) Nous vous présentons les modalités, le contenu, le déroulement du bilan professionnel ainsi que les outils employés. Nous convenons d’un calendrier prévisionnel de séances (durée totale d’un bilan) : nombre d’heures modulables selon les besoins de l’entreprise.

Phase d’investigation : Cette démarche vous permet de:

  • Identifier les valeurs, les intérêts, les motivations et les connaissances.

  • Repérer les ressources professionnelles, les aptitudes et les compétences acquises au cours de l’expérience.

  • Détecter les éléments transférables aux nouvelles situations professionnelles.

  • Rechercher et analyser les contextes de travail susceptibles de convenir.

  • Vérifier la corrélation entre le profil du collaborateur, les attentes de l’entreprise à son égard et les conditions requises du nouvel environnement.

Phase de conclusion :

A la fin du bilan, un deuxième entretien tripartite a lieu avec l’accord du bénéficiaire. Un premier document de synthèse est alors remis au bénéficiaire contenant les préconisations à court, moyen et long terme. Puis, un second document de synthèse respectant la confidentialité attendue de la part du candidat, est transmise au responsable RH de l’entreprise avec l’accord du bénéficiaire.

Phase de suivi :

Un point professionnel peut être réalisé 6 mois plus tard.  

La durée d’un bilan professionnel est construite en fonction de la problématique du salarié et de la situation de l’entreprise. Cette formule permet d’adapter chaque prestation aux besoins spécifiques.

Le Bilan professionnel et le Bilan de compétences sont deux outils distincts qui ont des objectifs bien différents. Le Bilan de compétences, comme son nom l’indique se concentre essentiellement sur les compétences professionnelles. Ainsi, il s’agit de faire un point, à un instant T. Tandis que le Bilan professionnel permet de faire le point tant sur un plan personnel que professionnel. Sont abordés les capacités, les comportements,  les expériences, les préférences ainsi que le fonctionnement de la personne. Les compétences ne sont donc qu’une composante et non le cœur de l’analyse effectuée. Le Bilan professionnel, au-delà de l’analyse des savoir-faire du salarié, intègre la construction d’un projet et une phase opérationnelle. Ce qui n’est pas le cas pour un Bilan de compétences.